livinglove www.livinglove.com
spacerDeutschEspanolItalianoEnglish
Living Love Q&A

Puja & Raja

Faire passer le Tantra du domaine de l'ésotérisme et de l'exotique,
dans la vie quotidienne pratique...
INTERVIEW AVEC RAJA ET PUJA RICHARDSON
line

Q: On parle tellement de Tantra, comment vous positionnez-vous parmi les différentes approches de Tantra?

Puja: Oui, on entend parler toujours plus de Tantra, et ceci à cause d'une élévation généralisée du niveau de conscience dans notre société, ce qui est une bonne chose. Notre approche est unique parce qu'elle est centrée sur l'acte sexuel lui-même.

Q: Je pensais que le Tantra ne parlait que de sexe ?

Puja: Oui et non. Certainement, le Tantra dont on entend le plus parler aborde le sujet de la sexualité, mais sans se focaliser sur le cour du sujet, les organes sexuels eux-mêmes. Dans notre approche, nous devenons conscients que les organes sexuels sont les deux moitiés d'un tout, et nous découvrons comment créer un potentiel extatique entre eux. En ce sens, nous abordons les éléments essentiels de la sexualité. Nous proposons une vision tantrique de la sexualité, qui implique une exploration de la communication subtile entre les organes génitaux, ce qui mène vers des états d'extase et de méditation. Et cela peut vous changer la vie. En raison de notre focalisation directe sur le sexe, nous ne travaillons qu'avec des couples, et pendant nos retraites ils ont du temps en privé pour pratiquer. Il n'y a aucune activité sexuelle ou nudité dans la salle de groupe.

Q: Quelle est la différence avec la "sexualité normale"?

Raja: Il s'agit d'une approche lente, toute en relaxation et sensibilité plutôt que sensations et stimulations. En général, la sexualité est orientée vers une augmentation de l'énergie et de l'intensité, on cherche à atteindre l'orgasme ou un pic de plaisir. Mais en fait, le mental et le corps deviennent très tendus et cela provoque des problèmes comme l'éjaculation précoce et la frustration. La vérité est que si nous nous détendons profondément durant l'acte sexuel nous devenons naturellement extatiques. Et donc la grande différence est que nous encourageons la détente sous toutes ces formes. Et cela nous amène « ici » - le secret du Tantra. Quand nous sommes ici, nous devenons conscients et présents. Et cette qualité toute spéciale transforme le sexe en amour. C'est remarquable ! Généralement après seulement deux ou trois jours passés à faire l'amour d'une façon nouvelle, nous voyons les couples étinceler, rayonner d'amour. Chacun semble tellement plus heureux ! C'est magnifique.

Q: Mais de quoi s'agit-il? Qu'essayez-vous de faire ?

Puja: Et bien, c'est cela qui est extraordinaire - quand on comprend mieux le fonctionnement de nos parties génitales, comment la nature les a conçues, nous entrons en contact avec la partie la plus profonde de notre être. Cela nous donne confiance et assurance, nous devenons plus aimants, moins peureux. Dans l'amour et la sexualité, nous avons, pour la plupart d'entre nous, vécu des expériences très douloureuses, de déception, d'insécurité et de confusion. Nous nous sommes disputés à cause de la sexualité, nous nous sommes séparés de quelqu'un que nous aimions à cause de la sexualité, et ainsi de suite. Quoi qu'il en soit, avec ces informations et cette vision nouvelle, nous pouvons faire basculer la situation et transformer nos vies. Nous pouvons créer l'amour, la joie, la satisfaction et l'intimité - en faisant l'amour ! C'est une puissante force de guérison. Nous voulons donc partager cette connaissance avec d'autres couples : le fait qu'il est possible de créer une relation aimante dans laquelle l'intérêt pour la sexualité et l'attirance sexuelle s'intensifient.

Q: Augmente? Ce n'est pas souvent le cas.

PUJA: Non, si souvent les couples, après un certain temps, deviennent insensibles l'un à l'autre, les corps se ferment, des habitudes s'installent. Dans notre approche, les organes génitaux deviennent de plus en plus sensibles l'un à l'autre, comme des instruments de musique. C'est comme s'ils s'accordaient l'un à l'autre de façon subtile, et la sexualité s'en trouve améliorée.

Q: À qui votre groupe s'adresse-t-il?

RAJA: Pour tout couple qui souhaite faire l'amour. Tout le monde a la capacité de faire l'amour, il est donc approprié pour tout le monde. Parfois, les couples qui participent ont cessé de faire l'amour, ou font l'amour très rarement, et cette approche leur permet d'établir une nouvelle relation d'intimité. Un élément important que nous avons constaté, c'est que l'information donnée est adaptée à tous les âges. Si vous avez seize ou soixante ans. Si vous êtes ensemble depuis 35 ans ou depuis une nuit. Nous avons vu tant de combinaisons différentes de tous âges et nationalités dans nos groupes, et l'approche fonctionne. Fait intéressant, plus les participants sont jeunes, plus il leur est facile de comprendre la nouvelle approche.

Q:Pourquoi pensez-vous qu'il en est ainsi ?

RAJA: Quand nous sommes jeunes, le conditionnement sexuel n'est pas si fort, l'esprit n'est pas si rigide, et le corps est plus souple et détendu.

Q: Donc, cela signifie qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience tantrique préalable ou une préparation spirituelle ?

RAJA: Oui, c'est exact. Nous avons des couples de tous les horizons de la vie. Une expérience en Tantra peut être utile, mais n'est pas essentielle. Nous avons tous un conditionnement sexuel similaire, et ce conditionnement est la racine des difficultés que les gens rencontrent dans la sexualité.

Q: Qu'entendez-vous par conditionnement ?

RAJA: Nous sommes tout simplement trop tendus dans l'acte sexuel, nous sommes en pilote automatique, nous en faisons trop et malheureusement, nous finissons trop vite. La satisfaction n'est pas profonde et nous en voulons plus. La fois d'après, nous faisons la même chose de nouveau, et ainsi les sentiments d'insatisfaction persistent. À l'extrême, les gens perdent leur intérêt pour la sexualité ou se sentent repoussés par elle. En particulier les femmes. Mais les hommes aussi. C'est à cause de la tension et l'effort requis. Beaucoup d'hommes admettent que le sexe est un gros travail pour eux. C'est donc un soulagement d'abandonner toutes les pressions et les attentes. Lorsque nous apprenons à nous détendre dans l'acte sexuel, il peut continuer pendant des heures, il ne doit pas y avoir un point final. C'est une expérience profondément satisfaisante, une expérience d'avoir aimé et d'avoir été aimé. Découvrir notre potentiel sexuel caché nous oblige à jouer avec nos schémas de comportement dans la sexualité. Apprendre à se détendre dans l'acte sexuel est un art, cela n'arrive pas du jour au lendemain. Se tendre et se crisper durant l'acte sexuel est dans notre psychologie, il faut du temps et de la pratique pour se défaire de cette habitude et faire confiance à l'intelligence des organes génitaux.

Q: L'intelligence et les organes génitaux ne sont généralement pas liés! Comment les organes génitaux peuvent-ils être intelligents ??

PUJA: Il y a une polarité sous-jacente ou un magnétisme entre les organes génitaux masculins et féminins, une force subtile d'attraction. C'est la base de notre extase biologique naturelle dans le sexe. Mais nous devons ralentir, devenir plus sensibles et conscients, alors cette intelligence commence à se réveiller. C'est le miracle de cette approche. Cela dépend de la conscience, ce n'est pas une technique spéciale.

Q: Pratiquez-vous des rituels tantriques qui incluent tous les participants ?

RAJA: Non, nous ne sommes pas intéressés par les grands rituels, nous travaillons avec la dynamique individuelle de chaque couple. Ce n'est donc pas une expérience de groupe, mais une expérience personnelle. Les rituels ont pour fonction de nous amener lentement dans la conscience du «moment présent». Ils nous aident à être plus vivants et ouverts dans le corps et l'esprit. C'est l'idée derrière les rituels. Nous utilisons d'autres moyens pour nous amener dans l'«ici». Si un couple trouve les rituels utiles, ils sont encouragés à les utiliser pour se préparer à faire l'amour.

Q: Quel est votre parcours ? D'où vient votre inspiration ?

PUJA: Nous avons la chance d'avoir deux des plus importantes sources d'inspiration tantrique, Barry Long et Osho. Grâce à eux, j'ai entrepris une exploration de la sexualité qui a changé ma vie. Je ne m'attendais certainement pas à finir par enseigner le tantra à d'autres personnes. J'étais à la recherche de plus de profondeur dans la sexualité pour moi. Pendant longtemps, j'ai pratiqué sur une base quotidienne et lentement j'en suis venue à créer une expérience totalement différente. Et cela m'a permis de comprendre leurs conseils tantriques à des niveaux plus profonds. J'étais en mesure de faire le lien entre l'approche moderne et radicale de Barry Long et l'approche tantrique qui date de milliers d'années - et magnifiquement interprétée par Osho. Barry Long est les racines et Osho les ailes. Le sexe lui-même est une source d'inspiration et une expérience spirituelle.

RAJA: Quand j'ai rencontré cette approche, j'ai senti sa justesse. Cela n'avait rien à voir avec des difficultés sexuelles que j'aurais eues par le passé. Ma vie sexuelle était satisfaisante. Sauf que je n'étais pas conscient d'autres possibilités. En écoutant les cassettes de Barry Long sur faire l'amour, je pouvais sentir la vérité de ce qu'il disait, c'est difficile à expliquer. Mais on me proposait une approche de la sexualité dans laquelle je pouvais faire confiance au corps et m'en remettre à l'intelligence des organes génitaux. Soudain, je ne suivais plus un programme dans l'acte sexuel, ce n'était plus mécanique ou automatique. Je n'avais pas besoin d'exécuter une performance ou d'être inquiet, et c'était si relaxant pour moi que je me suis senti comme de retour à la maison. Mes années d'expérience en tai-chi ont peut-être été utiles, en exécutant des mouvements d'une manière lente et méditative, mais pour être honnête ce n'est que lorsque j'ai commencé à me détendre dans l'acte sexuel que je me suis senti vraiment les pieds sur terre et que j'ai eu pour la première fois accès à mon monde intérieur. J'ai eu la chance de trouver dans Puja quelqu'un dont l'expérience et la confiance m'ont aidé à poursuivre cette aventure.

Q: Quand avez-vous commencé à enseigner aux couples ?

PUJA: Le premier groupe a eu lieu en 1993 avec l'équipe de l'école Tantra de l'ashram d'Osho à Poona (Inde). La même année, j'ai animé plusieurs groupes en Italie, et en 1994, j'ai dirigé des groupes pour l'organisation internationale de Tantra en Europe, ce qui m'a permis de travailler avec des enseignants formés dans d'autres approches de Tantra. Depuis lors, chaque année nous animons plusieurs retraites dans différents pays.

Q: Pouvez-vous en dire plus sur vos retraites ?

PUJA: Nous nous réunissons pour une semaine dans un endroit résidentiel où chaque couple a une chambre avec un lit double, et si possible, une salle de bains privée. C'est un peu comme une lune de miel spirituelle. Étape par étape sur 7 jours, nous introduisons les «Clés de l'amour» qui constituent la base de notre enseignement. Nous nous concentrons sur le corps, en utilisant le tai-chi, la méditation et différentes techniques de travail corporel pour réveiller nos énergies. Chaque jour, nous faisons un pas plus loin dans une nouvelle compréhension de la sexualité. Le temps de pratique avec les «Clés de l'amour» est la partie la plus importante du groupe

Q: Votre livre a été publié l'année dernière, et il s'intitule «Les Clés de l'amour». Quel est le lien ?

PUJA: Le livre décrit l'approche étape par étape, que nous enseignons dans les retraites. Il est donc possible de commencer à expérimenter en le lisant. C’était l'intention derrière le livre. Pendant la retraite l'information est reçue directement de façon verbale, elle est peut-être plus facile à absorber. Aussi, nous mettons les lignes directrices en pratique immédiatement, sans remettre à plus tard. Donc, c'est très puissant. Raja et moi-même, nous sommes également présents et cela offre un soutien quand des questions émergent ou quand des expériences demandent clarification.

Q: Est-ce que le livre sera traduit dans d'autres langues ?

PUJA: Oui, il devrait être disponible en allemand, français et italien en 2001
line

Print this page   
   
           
   
   

line

Living Love Q&A





www.livinglove.com ©®